La couleur est partout, elle imprègne nos vies. Pour certains, elle sera un outil astucieux pour influencer notre humeur, donner une atmosphère, pour d’autres elle sera l’alliée bonne mine voire même un formidable soutien à la santé.

Il suffit de voir mon logo pour comprendre que j’aime les couleurs, toutes, et j’adore surtout les faire se toucher, se rencontrer, se compléter.

J’ai découvert, en préparant cet article, les expériences de Newton et donc ses travaux sur la lumière et l’optique. La lumière est composée de nombreuses couleurs primaires.  Nous pouvons isoler ces couleurs primaires pour ensuite les mélanger et obtenir ainsi une infinité de nuances !

La couleur, ça me fascine…

C’est exactement un des moments que j’aime lorsque je travaille sur mes créations : associer les couleurs, chercher l’harmonie, trouver une ambiance qui me plaira. Comment je fais ??? Aucune idée ! Je pose, je regarde, ça match… ou pas ! J’écoute mon intuition : « oui, c’est beau comme ça » « Non, y’a un truc qui cloche… » « Voyons voir si j’enlève cette pointe de fuschia ? »… Mes yeux sont comme un scanner et tout d’un coup : « bip bip Eureka ! ouiiiiii ! c’est trop beau, ça fonctionne à merveille !  <3 »

J’éprouve un plaisir sans fin, une réelle gourmandise à jouer ainsi. Les saisons, les tendances et mes propres émotions influenceront également ce regard et donc, j’ai toujours matière à renouveler mes collections.

Tout naturellement, et à mon humble niveau, je m’intéresse en toute logique à la colorimétrie. Co… quoi ? mais siiiiii ! cette méthode d’analyse spectrophotométrie d’absorption de la lumière, en fonction de votre peau, de vos yeux et tout un tas d’autres paramètres si on pousse un peu cette « science ». Les bandeaux Quioz se posant sur la tête, donc prêt du visage, choisir une couleur plus qu’une autre prend du sens.

Déjà, on voit tout de suite comme un bleu peut éclairer le teint, illuminer le regard; pour d’autres, ça fonctionnera avec du rose poudré, je trouve ça très amusant !

Et puis, il y a  ce que le bandeau lui-même retranscrira de la personne, de son tempérament selon le style de déco, et la forme. C’est la raison pour laquelle je ne peux me résigner à travailler sur des « collections » figées. Il y a tellement de subtilités dans les couleurs et les personnes, pourquoi vouloir standardiser les styles et les harmonies ? (en fait j’ai ma petite idée, c’est purement mercantile, marketing et optimisation de production… beurk, des mots qui ne collent pas du tout à l’univers de Quioz)

Si Quioz ( donc moi du coup) aime les femmes qui osent la couleur et l’originalité ;

Si les couleurs sont les composantes de la lumière ;

Alors : j’oserai prétendre que Quioz peut illuminer vos vies (rien que ça!)

Loli